Le paintball en France

/Informations
Informations 2017-10-19T13:37:09+00:00

Nous avons vu apparaître en France le paintball comme loisirs il y a une vingtaine d’années. Mais son origine remonte à plus loin et existe depuis plus de trente aux Etats-Unis. Les premiers marqueurs furent même utilisés en Australie dans les années 70, par les éleveurs pour marquer le bétail. Les marqueurs ont ensuite rapidement été détournés de leur utilisation première. Se sont alors organisés des tournois, opposant les ranchs entre eux. ce nouveau s’exporta rapidement aux Etats-Unis, qui vit son 1er tournoi en 1981.

En 1984 la notion de paintball est née des fabricants dans les boutiques de jeux et de sport. A la fin des années 80, le paintball s’exporte en Europe, d’abord en Angleterre puis en France. Le jeu se révèle rapidement comme un excellent sport d’équipe, requérant tactique et procurant interactions et sensations fortes.

Un sport à part entière

A ce titre, le paintball est aussi perçu comme sport extrême. Si au départ nous pouvions voir le paintball se pratiquer en forêt et lui prêter une image guerrière, les terrains dédiés se sont développés, avec l’apparition d’obstacles gonflables.

Dans un même temps, les progrès technologiques ont permis d’équiper les joueurs de marqueurs semi automatiques, remplaçant les marqueurs à pompe, ce qui confère également au paintball une notion de sport mécanique. Les billes utilisées sont quant à elles constituées de peinture biodégradable et non toxiques, à la fragilité variable pour jouer aux différentes saisons.

Si le paintball loisirs demeure et représente un segment de marché plus que significatif, le paintball sportif s’est quant à lui structuré et les clubs français se sont organisés autour d’une Fédération devenue il y a quelques années la Française Française de Paintball (FFP).

Notre école de paintball

Plus particulièrement la FFP s’est donné pour mission de mettre en oeuvre un programme d’apprentissage permettant l’accessibilité et la pratique en toute sécurité pour les plus jeunes.

Depuis deux ans, avec la déclassification du paintball, les jeunes peuvent librement s’affilier aux clubs qui possèdent un encadrant. C’est ainsi que la FFP forme, en plus de ses entraineurs fédéraux pour la compétition, des encadrants de clubs ouverts aux jeunes.

La pratique du paintball a été rendue possible et sécuritaire dès 12 ans, avec l’aide des industriels et équipementiers qui ont développé et commercialisé le matériel et consommables adaptés aux jeunes joueurs.

3 catégories pour nos jeunes

Nous retrouvons 3 catégories pour nos jeunes joueurs: U16, U18 et U19.
La pédagogie est spécifique pour les U16, et les règles de jeu sont adaptées. Le système de formation mis en oeuvre par la FFP il y a quelques années prévoit à titre de reconnaissance plusieurs niveaux: 1ère licence, bille de bronze, bille d’argent, bille d’or, classification similaire à d’autres sport (natation, ski…).

Aujourd’hui, si le paintball n’est pas encore complètement démocratisé, il se révèle déjà pour de nombreux clubs comme support pédagogique, et on lui prête aisément la richesse d’un sport collectif, avec des confrontations indirectes (avec l’intermédiaire de billes). Nos entraîneurs aident les jeunes joueurs à trouver une place sur le terrain et à mettre en oeuvre des stratégies de soutien, de tactiques et d’engagement physique.

Depuis juillet 2016, le nombre de licenciés U16 a doublé et ce n’est que le début de l’ouverture vers un nouveau public. La catégorie U16 est révélateur du changement d’opinion et du nouveau positionnement que se confère le paintball en France. La FFP tient d’ailleurs à valoriser la catégorie U16 en leur offrant chaque année la possibilité de se confronter lors d’un tournoi dédié, qui a lieu lors du Championnat de France.

Pour la FFP, le développement et la pérennisation du paintball ne peut se faire sans cette Ecole.